nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

La Paz

La Paz, la Capitale la plus Haute du Monde

La Paz, ville située au cœur de l’Altiplano, est à couper le souffle (et pas seulement métaphoriquement). Elle se trouve à une altitude de 3650 mètres au-dessus du niveau de la mer, il s’agit de la capitale la plus haute au monde.

La ville de La Paz prend place aux pieds des montagnes andines ce qui entraîne une élévation qui va de 3000 mètres à 4100 mètres. Un des édifices les plus représentatifs de la ville est la triple tour « Illamani » qui peut être vue depuis différents lieux de la ville, y compris depuis la ville voisine El Alto Nevado. En réalité, la zone urbaine de La Paz est formée de la combinaison de trois villes : La Paz, El Alto et Viacha avec une population d’environ 1,5 millions d’habitants. Il s’agit de la deuxième plus grande ville de Bolivie, après Santa Cruz.

La ville est pleine de contrastes. La Paz est la capitale administrative de la Bolivie, mais le mélange de culture espagnole et indigène lui confère une ambiance magique. Le nom complet de la ville était à l’origine « Notre-Dame de La Paz ». Son nom commémorait la paix après la guerre civile qui fut menée par Gonzalo Pizarro durant la première phase de la colonisation espagnole dans les Andes.

La ville fut fondée par Alonso de Mendoza en 1548 au lieu connu aujourd’hui comme Laja, après avoir trouvé de l’or dans le fleuve Choqueyapun. Peu de temps après sa fondation, La Paz fut réinstallée à son actuel emplacement, dans la vallée de Chuquiago Marka.

En 1549, il fut demandé à Juan Gutierrez Paniagua de dessiner un plan d’urbanisation qui désignerait les aires publiques, les places et les édifices officiels. La place des Espagnols qui s’appelle aujourd’hui la Place Murillo a été choisie comme siège des édifices gouvernementaux ainsi que la cathédrale. Curieusement, la gare routière fut dessinée par l’architecte français Gustave Eiffel et il s’agit de la principale porte d’entrée pour les voyages en autobus depuis La Paz avec de nombreux départs journaliers pour les principales villes de Bolivie.

Le centre de La Paz est délimité par la Cathédrale, dont les tours furent terminées juste à temps avant la visite papale de 1997, et par le Palais du Gouvernement ou Palacio Quemado (brûlé), à causes des nombreux incendies qu’il a subis. Pour protéger l’entrée, des gardes sont postés en uniforme rouge, en l’honneur des soldats de la Guerre du Pacifique (1879-1884) pendant laquelle la Bolivie a perdu sa côte au profit du Chili.

Find us on

We are part of