nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Le Salar d’Uyuni

Le Paradis Blanc de Bolivie

Le Salar d’Uyuni, le plus grand lac salé au monde, est un lieu visuellement captivant et un des lieux les plus beaux à voir en Bolivie et en Amérique du Sud en général. Ce salar est environ 25 fois plus grand que les salines de Bonneville aux USA et il est estimé qu’il contient environ 10000 millions de tonnes de sel avec seulement 25000 tonnes extraites chaque année.

A une altitude de 3656 mètres au-dessus du niveau de la mer, le Salar d’Uyuni couvre une superficie de 10852 kilomètres carrés. Le Salar est situé dans les régions de Potosi et d’Oruro au sud-ouest de la Bolivie, près de la crête des Andes. Le Salar est le résultat de la transformation de plusieurs lacs préhistoriques. Il y a 40000 ans, cette aire géographique était couverte par le lac Minchin, un gigantesque lac préhistorique. Son assèchement a provoqué la formation de deux plus petits lacs, le lac El Poopo et le lac plus récent, le Uru Uru. En plus de la formation de ces deux lacs, le processus d’assèchement a entraîné la formation de deux grands « déserts » de sel : le Salar de Coipasa et le Salar d’Uyuni, beaucoup plus vaste.

Le Salar d’Uyuni est couvert par une croûte de sel, de quelques mètres d’épaisseur et est extrêmement plat. L’altitude moyenne ne varie pas de plus d’un mètre sur toute la surface du salar. La croûte sert de source de sel et couvre une piscine salée, qui est exceptionnellement riche en lithium. On considère que le Salar d’Uyuni contient de 50 à 70% de la réserve mondiale de lithium. La zone est grande et le ciel empli de plénitude, ce qui fait du Salar d’Uyuni un endroit idéal pour la calibration de l’altitude des satellites d’observation de la terre.

Le Salar d’Uyuni réserve quelques perles et paysages surréalistes. L’Ile du Poisson, appelée ainsi car la petite île de terre a la forme d’un poisson. Elle est couverte de cactus géants et c’est le seul signe de vie à des kilomètres à la ronde.

La Laguna Verde et la Laguna Colorada se trouvent dans la Réserve Nationale Eduardo Avaroa. Située à 4300 mètres au-dessus du niveau de la mer, la Laguna Verde est un magnifique lac de sel de couleur verte proche de la frontière avec le Chili et au pied du volcan Licancabur qui culmine à 5930 mètres d’altitude. Sa jolie couleur verte est le résultat des sédiments qui contiennent des minéraux de cuivre.

La Laguna Colorada est un lac de sel de couleur rouge, qui tient son nom (comme vous l’avez sans doute deviné) du fait de la présence de minéraux dans l’eau. En novembre, ces lacs servent de refuge à 3 espèces de flamands sud-américains. La présence de ces flamants provoque des scènes captivantes.
Les autres arrêts principaux sont : le bassin du Sol de Mañana qui est un geyser avec des vagues de boue bouillante et des fumerolles soufrées (à 4950 mètres d’altitude), et les impressionnantes Thermes de Polques situées à 4 200 mètre d’altitude, où l’on peut prendre un bain relaxant dans des eaux soufrées à 30 °C

Find us on

We are part of