nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Le Canyon du Colca

« Le foyer du puissant condor »

Creusé para les forces érosives de la rivière Colca, le Canyon du Colca est situé dans le département de Chivay à 180 km au nord d’Arequipa. Il a une longueur de 70 km et une profondeur de 3191 mètres ce qui en fait le deuxième canyon le plus profond du monde. Seul le Canyon de Cotahuasi est plus profond avec 160 mètres de plus.

Le nom Colca se réfère aux petits greniers faits de glaise et de pierres, construits dans les falaises du canyon. Ces garde-manger étaient utilisés à l’époque pré-inca et inca et servaient à entreposer des aliments comme la pomme de terre, le quinua et d’autres cultures andines. Ils furent aussi utilisés comme tombes pour les personnalités importantes de l’époque. La vallée du Colca possède de magnifiques paysages. Le vent y est fort et c’est le foyer du puissant condor andin. L’envergure du condor est environ de 3,20 mètres et en captivité, ils peuvent vivre jusqu’à 100 ans. On trouve aussi des colibris incroyablement grands, des aigles et des oies sauvages. Ces oiseaux y trouvent un habitat particulièrement favorable grâce à la présence des nombreux volcans : l’Ampato avec 6310 mètres d’altitude (lieu où fut découvert la Momie Juanita), le Coropuna avec 6425 mètres d’altitude, le Solimana avec 6117 mètres d’altitude et le Hualcahualca avec 5025 mètres d’altitude.

Dans la vallée du Colca, outre la petite ville de Chivay située à une altitude de 3650 mètres, les activités principales sont l’agriculture et l’élevage, notamment d’alpagas et de lamas. Cette région concentre 80 % du cheptel d’alpagas du monde entier. En dessous de Chivay, la vallée s’ouvre et offre un paysage caractérisé par une innombrable quantité de terrasses agricoles.

La vallée du Colca est peuplée par les Cabanas de langue quechua, très probablement descendants de la culture Wari, et par les Collaguas de langue aymara, qui proviennent de la région du Lac Titicaca et habitent la Vallée du Colca depuis l’époque pré-inca.

L’Inca arriva dans la vallée du Colca probablement aux alentours de 1320 et il établit sa domination par un mariage plutôt que par la guerre. L’Espagnol, sur ordre de Gonzalo Pizarro, arriva en 1540, et pendant la décennie de 1570 le virrey espagnol Francisco de Toledo ordonna aux habitants d’abandonner leurs habitations dispersées et de déménager dans une série de villages situés au centre, qui restent jusqu’à aujourd’hui les principaux villages de la vallée. Des missionnaires franciscains construisirent la première chapelle de la vallée en 1565 et la première église en 1569 (Coporaque).

Tout au long de l’année, il y a de nombreux festivals dans cette région, dont celui du Wititi à Chivay du 08 au 11 décembre. Le Wititi est considéré comme la danse la plus représentative de la région d’Arequipa, elle fait partie du « patrimoine culturel » du Pérou. Le Colca est aussi connu pour deux formes d’artisanat : les étoffes à mailles composées à 100% de fibres de baby alpaga (chapeaux, gants, etc.), et une forme unique de broderie pour décorer les jupes (polleras), les chapeaux, les gilets, et d’autres articles d’usage quotidien. La rivière Colca est aussi l’un des meilleurs endroits du Pérou pour pratiquer le rafting et le kayak.

Find us on

We are part of