nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Le Parc National de Manu

Manu National Park

Le Parc National de Manu est une des plus grandes aires de biosphère de la planète. Avec plus de 2 millions d’hectares, la réserve est dotée d’une flore unique et d’une faune variée, grâce à ses biotopes contrastés allant des hautes Andes et ses jungles nuageuses jusqu’aux jungles tropicales.

La Réserve fut reconnue internationalement en 1977 comme une biosphère sous la protection de l’UNESCO. Elle est encore aujourd’hui considérée comme l’un des meilleurs endroits pour observer la faune tropicale d’Amérique du sud. La Réserve est constituée de trois zones : l’Aire Culturelle qui est ouverte à tout le monde, la Zone Réservée ouverte seulement pour l’écotourisme et les recherches scientifiques contrôlées et enfin le Parc National de Manu qui est destiné à protéger la Réserve et est seulement accessible pour des recherches anthropologiques et biologiques. Dans cette région habitent encore des tribus indigènes qui n’ont eu aucun contact avec le monde extérieur.

De manière étendue, depuis les régions de Cusco et de Madre de Dios, la Réserve de Manu est sillonnée de nombreux fleuves et ruisseaux qui convergent depuis les Andes jusqu’au bassin de l’Amazonie, formant alors un fleuve plus important, le Rio Madre De Dios (environ 1150 kilomètres de long et drainant un bassin de plus de 100000 kilomètres carrés).

La Réserve de Manu contient plus de 20000 espèces de plantes, environ 1000 espèces d’oiseaux, 1200 types de papillons et plus de 200 espèces de mammifères, avec par exemple 13 espèces de primates, des tatous, des kinkajous, des tortues de rivières, des caïmans, des ocelots ainsi qu’une multitude de reptiles, insectes et amphibiens. La réserve est également le refuge de nombreuses espèces menacées tels que le jaguar ou la loutre géante. Les scientifiques pensent qu’il existe dans la réserve 10000 espèces même si certaines n’ont pas encore été identifiées. Le parc pourrait être la plus grande réserve de biodiversité au monde.

Find us on

We are part of