nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Cusco

Cusco, la « Capitale Archéologique des Amériques »

Cusco se trouve à 3300 mètres d’altitude dans la Vallée Watanay, qui fut autrefois un gigantesque lac glaciaire, le « Lac Ballivián ». Le centre de la ville a conservé de nombreux édifices, places et rues d’époque précolombiennes et coloniales, qui sont d’une grande importance en termes historiques et culturels. Cusco a été déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1983.

Cusco est considérée comme la plus ancienne ville habitée toujours existante des Amériques et en en 1933, le « Congress of Americanists » a déclaré Cusco comme la Capitale Archéologique du continent. Autrefois capitale de l’Empire Inca, Cusco est aujourd’hui le centre des études sur les Incas et la destination touristique la plus importante du Pérou. Plus de deux millions de personnes visitent Cusco chaque année.

Les premiers Incas sont arrivés à Cusco aux alentours du XIIIème siècle. Selon la légende, Manco Capac et Mama Ocllo ont émergé du Lac Titicaca à Puno un bâton en or à la main. Ils auraient été envoyés sur la Terre par leur père « le Soleil » pour amener la culture à ce monde de barbares. Leur mission était de trouver le meilleur endroit pour créer une nouvelle ville, un lieu où le bâton en or pourrait s’enfoncer dans le sol. Dans cette longue et lente mission (environ 500 km), ils prirent la route du col de la Raya. Ils arrivèrent ensuite à la colline de Huanacaure, où le bâton en or s’enfonça finalement dans le sol. C’est là que l’actuelle ville de Cusco fut fondée.

Les architectes incas donnèrent à Cusco la forme d’un puma accroupi ou d’un lion de montagne. Pour les incas, le puma est considéré comme une divinité. Dans la mythologie Inca, la dualité du cosmos est très importante. Les deux royaumes ont été divisés en une partie supérieure et une partie inférieure, représentées par le condor (monde d’en haut), le puma (terre externe) et le serpent (terre interne). Le nom de Pumakurko (la colonne du puma) est utilisé de nos jours et c’est le nom d’une célèbre rue de Cusco.

Dans l’antiquité, les rues de Cusco étaient étroites, généralement droites et pavées. Les murs des édifices dans le centre-ville étaient construits en pierres taillées, tandis qu’en banlieue on trouvait des murs en torchis.

Durant la conquête espagnole, la plupart des temples Incas furent détruits pour construire les Eglises Catholiques ou les demeures des nouveaux dirigeants. Les espagnols utilisèrent les murs Incas restants comme base pour la construction d’une nouvelle ville, qui aujourd’hui rassemble un mélange d’influences espagnoles et d’architecture indigène des Incas. Cela s’apprécie particulièrement dans les quartiers de Santa Clara et de San Blas.

Parmi les nombreux endroits à visiter à Cusco, les églises et les temples sont les plus attrayants – par exemple la Cathédrale située sur la Plaza de Armas, le Musée d’Art Précolombien et l’impressionnant Temple de Koricancha (Temple du Soleil). Lors des nombreux tremblements de terre qui ont frappé Cusco par le passé, les édifices construits par les incas ont démontré une meilleure résistance par rapport aux constructions coloniales.

Autour de Cusco se trouvent de nombreuses ruines archéologiques incas : Qenko, Pucapucara, Tambomachay et Sacsayhuaman. Parmi celles-ci, la plus impressionnante est Sacsayhuaman, une forteresse avec des murs gigantesques faits de pierres qui pèsent entre 90 et 120 tonnes. Encore aujourd’hui, on ignore comment ces pierres furent transportées.

La vie nocturne de Cusco est réputée avec une scène musicale parmi les plus prospères d’Amérique du Sud. Avec de nombreuses discothèques, restaurants et bars, les nuits à Cusco sont particulièrement animées. Les découvertes, la musique et les expériences font de Cusco un environnement fascinant et vibrant.

Find us on

We are part of