nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Informations utiles

La meilleure époque pour visiter le Pérou

Sachez que le temps est très différent au Pérou en fonction des régions visitées. Sur la côte, l’été dure de décembre à avril approximativement. Pendant cette saison, toute la côte est ensoleillée, c’est le moment idéal pour aller à la plage, peu importe laquelle. De juin à septembre, c’est l’hiver, même s’il n’est pas trop froid. Pendant la journée, la température atteint normalement les 20 ˚C, et elle peut descendre à 10 ˚C la nuit. Par conséquent, il est possible de visiter Nazca, Ica, les Iles Ballestas et Lima pendant toute l’année.

Dans les Andes du Sud (la partie du pays où nous réalisons la plupart de nos séjours), nous n’avons que deux saisons : la saison sèche et la saison humide. La saison sèche dure d’avril à octobre et en général, vous aurez des journées claires et chaudes, mais qui refroidissent rapidement la nuit, avec des températures pouvant baisser à zéro en juillet et en août. Pendant les mois pluvieux (de novembre à mars et surtout en janvier et février) les températures sont douces, aux alentours de 18°C durant la journée et de 15 °C durant la nuit, même si les pluies peuvent parfois être persistantes. Les mois de mai à octobre sont généralement les meilleurs pour visiter Cusco et le Lac Titicaca. La saison des pluies peut rendre le voyage dans les Andes plus difficile, mais la récompense peut être d’autant plus grande et les prix plus attractifs.

Visa et passeport

Au Pérou, à peu d’exceptions près (certains pays africains, asiatiques ou communistes), il n’est pas nécessaire d’avoir un visa pour visiter le pays. Cependant, il est important de noter que les passeports doivent avoir une validité supérieure à six mois à votre date de départ. Au moment d’entrer au Pérou, un tampon « tourisme » sera apposé sur votre passeport, d’une validité de 30 jours ou de 90 jours si vous prévoyez un voyage supérieur à un mois.

Comment mieux appréhender l’altitude ?

  • Le mal d’altitude est souvent le résultat d’une ascension trop rapide à des altitudes supérieures à 2500 mètres. Les symptômes peuvent inclure des maux de tête, des nausées, des vomissements, un mal-être général et une perte d’appétit. Nous vous recommandons de boire beaucoup d’eau, de prendre des repas légers, d’éviter les efforts trop intenses et de vous abstenir de fumer ou de boire de l’alcool.
  • Nous vous suggérons de prendre de l’acétazolamide (Diamox), particulièrement si vous prenez un vol direct de Lima à Cusco. Prenez 125 mg ou 250 mg deux ou trois fois par jour, en commençant 24 heures avant l’ascension et en continuant pendant 48 heures après votre arrivée.
  • L’acétazolamide ne doit pas être pris par les femmes enceintes où par des personnes étant allergiques au sulfamide. Une alternative est de prendre 4 mg de dexaméthasone quatre fois par jour à votre arrivée en altitude.
  • La dexaméthasone ne doit pas être pris par les diabétiques car c’est un stéroïde.
  • Les locaux mâchent des feuilles de coca et une bonne alternative pour les voyageurs est de boire beaucoup de maté ou d’infusion de coca.
  • La manière idéale pour s’acclimater  est de passer deux jours à Arequipa (à 2335 mètres d’altitude) avant de visiter Puno ou Cusco.

Au niveau santé

  • Vaccins recommandés :
    Il n’y a aucun vaccin obligatoire pour voyager au Pérou. Cependant, il est recommandé de prendre un rendez-vous chez son médecin avant de partir en voyage. Perú InsideOut vous recommande d’être vacciné contre :
    • Le Tétanos
    • La Typhoïde
    • La Polio
    • L’Hépatite A

    En plus de ces vaccins classiques, certains professionnels de santé recommandent aussi que vous soyez vaccinés contre l’hépatite B.
    Si vous avez prévu d’aller en Amazonie péruvienne, vous devrez prendre vos précautions contre la malaria et la fièvre jaune (même si ce n’est pas obligatoire). Discutez-en avec votre médecin.

  • Trousse à pharmacie pour le Pérou :
    • Antibactérien pour les coupures et les éraflures
    • L’acétazolamide (Diamox) pour le mal d’altitude
    • Médicaments antidiarrhéiques (lopéramide) et un antibiotique pour la diarrhée (Norfloxacine, ciprofloxacine ou l’azithromycine)
    • Médicaments anti-inflammatoires (ibuprofène)
    • Antihistaminiques
    • Anti-insectes
    • Crème Solaire
    • Thermomètre
    • Sels de réhydratation orale
  • L’aptitude physique :
    • Nos voyages ne nécessitent pas de grandes aptitudes physiques. Nous vous suggérons de faire un peu de sport avant de venir et d’être capable de marcher au moins 30 minutes.
    • Nous vous recommandons de nous faire savoir à l’avance votre condition physique où les éventuelles maladies que vous auriez pu connaître avant votre voyage au Pérou. Ces informations nous permettront d’accorder une attention particulière à votre bien-être pendant le séjour.
    • Trek : si vous pensez réaliser des randonnées exigeantes au Pérou (et nous pouvons vous les organiser), vous devrez avoir de bonnes aptitudes physiques.

Eau et nourriture

  • Aliments – Nous n’utilisons que les restaurants pouvant se prévaloir d’un haut niveau d’hygiène. Nous avons mangé dans tous les restaurants qui sont programmés pendant votre séjour. Cependant, pendant votre temps libre, si vous souhaitez goûter la nourriture locale, nous vous recommandons de préférer la nourriture cuite et les fruits et légumes pelés. D’après notre expérience, les salades sont les plus propices pour générer des problèmes d’estomac. Si vous souhaitez manger de la salade crue, veillez à demander si elle a été lavée avec de l’eau bouillie. Par mesure de sécurité, il est préférable d’éviter d’en manger sachant que la durée de votre séjour ne vous permet pas de développer des résistances face à ces bactéries. Ainsi, en étant raisonnablement vigilant, vous pourrez profiter d’un voyage sans problème.
  • L’eau – Il est recommandé de ne boire que de l’eau en bouteille. Nous vous aiderons à ce niveau-là. En effet, pour réduire la quantité de déchets, nous achetons de grandes bouteilles (difficiles à porter) que nous répartissons en bouteilles d’1 litre ou d’½ litre que les voyageurs peuvent transporter avec eux.

La Sécurité

  • Le Pérou est un pays sûr. Il y a quelques problèmes liés aux agressions comme dans d’autres parties du monde – New York, Paris, Rome… Faisant preuve de bon sens, nous vous recommandons de prêter une attention particulière dans les zones à forte densité de population comme les aéroports et les gares routières. L’accompagnement pendant nos excursions guidées vous apportera un plus en termes de sécurité. Nous serons à votre disposition pour toute question ou préoccupation que vous pourriez avoir avant ou pendant le voyage.
  • L’environnement politique du pays est très stable et son économie a connu la croissance la plus importante de tous les pays d’Amérique du Sud. Au cas où vous seriez préoccupés, sachez que les activités terroristes au Pérou ont cessé depuis plus de 15 ans.

Les Vols Aériens

Au Pérou, nous vous recommandons d’utiliser la principale compagnie aérienne, LAN (une entreprise chilienne), qui fait partie de l’alliance OneWorld avec British Airways, American Airlines et d’autres. Ils opèrent avec une flotte d’avions modernes (Boeing et Airbus) et ils ont un excellent niveau de service (particulièrement fiable). Taca (une entreprise brésilienne) et Sky Airline (une entreprise chilienne) sont aussi de bonnes compagnies aériennes.

Au niveau international, nous avons LAN depuis Madrid, KLM depuis Amsterdam, ou Air France depuis Paris, qui sont très fiables et qui offrent une bonne qualité de service à Lima. Depuis Sydney, LAN à un vol jusqu’à Santiago du Chili en passant par Auckland et Qantas directement à Buenos Aires.

Les Moyens de Transport

Nous nous assurons que les bus, minibus, trains et bateaux que nous utilisons pendant nos voyages sont les plus sûrs possible ici au Pérou. Chaque fois que nous utilisons des compagnies de transport privées, nous ne choisissons que les meilleures compagnies nationales : Cruz del Sur, Oltursa, Perú Rail et Inca Rail. Les bateaux du Lac Titicaca ont déjà été inspectés et nous vérifions chacun des bateaux avant nos voyages. La sécurité de nos voyageurs est d’une importance capitale pour nous.

Les Assurances de Voyage

L’assurance de voyage est obligatoire pour tous les voyageurs pendant les séjours avec Perú InsideOut. Les clients sont responsables de garantir qu’ils disposent d’une assurance adaptée pour toute la durée du séjour couvrant les frais médicaux, les blessures, la mort, le rapatriement, l’annulation et l’interruption.

Les Logements

  • Nous nous engageons sur la qualité de nos hébergements. Pendant nos séjours organisés, nous prévoyons des hôtels de 3 et 4 étoiles. Tous les hôtels réservés pour votre séjour ont été inspectés personnellement. Nous avons visité et testé les chambres des hôtels de toutes nos destinations.
  • Quand il s’agit de voyages sur mesure ou personnalisés, nous pouvons vous proposer une grande variété d’hébergements, incluant l’Orient Express Company, le Libertador, le Sonesta et le Casa Andina. Nous pouvons aussi vous proposer des logements plus modestes mais parfaitement propres.

L’Electricité

Au Pérou, on utilise un courant 220V, 60Hz AC. Les prises acceptent généralement les appareils électriques d’Amérique du Nord et d’Europe. Les appareils électriques conçus pour des voltages inférieurs (110V à 120V pour certains appareils nord-américains) doivent être branchés avec un convertisseur pour éviter de les abimer.

L’Argent

  • La monnaie péruvienne est le Nuevo Sol (PEN). Les dollars américains sont largement acceptés au Pérou, c’est donc une bonne idée d’amener une somme en dollars et des petites coupures avec vous ($ 10, $ 20). Attention : les billets en dollars doivent être en parfaite condition, propres et sans marque. Ils sont très stricts avec cela. Les billets pliés, déchirés, sales ou froissés vous seront le plus souvent refusés lorsque vous souhaiterez faire des achats ou les changer en soles.
  • Les cartes de crédit sont largement acceptés : la Visa principalement mais progressivement aussi la MasterCard, l’American Express, l’Amex et la Diners Club. Attendez-vous à payer entre 8 et 10 % de commission sur les transactions avec les cartes de crédit. Il est en général préférable de retirer de l’argent aux guichets automatiques pour réaliser vos achats ensuite. Vous pouvez retirer des dollars et des soles aux guichets automatiques.
  • Le taux de change est d’environ 2,70 soles pour $ 1 ; 4,20 soles pour £ 1 ; 3,50 soles pour € 1 (Ce dernier, du fait de la crise économique en Europe, a été amené a plus fluctuer que le dollar ou la livre sterling du Royaume-Uni).
  • Les succursales bancaires ouvrent du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00 ainsi que le samedi matin. Les banques acceptent les principales cartes de crédit, vous n’aurez ainsi pas de problème.

La Cuisine Péruvienne

Quel délice ! La cuisine péruvienne vous surprendra comme tous les nouveaux venus au Pérou. Elle compte de nombreux ingrédients délicieux et inhabituels pour les occidentaux, comme la chirimoya, le maïs morado, le fruit de la passion, le quinoa, la tuna et le chuño, ainsi que l’humble pomme de terre (la pomme de terre a été introduite en Europe après la conquête espagnole de l’Empire Inca).

Parmi les plats typiques péruviens, nous vous recommandons de goûter :

  • Le Ceviche : mélange de poissons et de fruits de mer mariné dans du jus de citron, du piment et de l’oignon, servi avec du maïs toastés et de la pomme de terre cuite à l’eau. Les péruviens considèrent le ceviche comme faisant partie de leur identité et l’ont déclaré plat national.
  • Le Lomo Saltado : Viande finement coupée et sautée avec des oignons, des tomates et des pommes de terre, servie avec du riz blanc.
  • Le Lomo d’Alpaga : quasiment identique au lomo saltado décrit ci-dessus, avec comme variante l’utilisation d’alpaga, qui contient moitié moins de graisse que la viande de bœuf. C’est un plat typique des Andes. Il peut être aussi accompagné de crème de quinoa (quinoa cuit mélangé avec du lait et du fromage).
  • Le Rocoto Relleno : piment farci de légumes, typique d’Arequipa.
  • L’Adobo de Chancho : Viande de cochon, ají (sauce pimentée), ail moulu, oignon, vinaigre et sel.
  • Le Chicharron de Chancho : viande de cochon frite avec du choclo (gros maïs issus de la  Vallée Sacrée), typique de Cusco.
  • La Trucha (la truite, poisson typique qui peut être pêché dans les lacs andins) : frite, servie avec du riz blanc, du chuño (pomme de terre déshydratée), typique de la région du Lac Titicaca.
  • Cancacho : cochon rôti ou mouton mariné dans de l’ají (sauce pimentée) et de l’huile.
  • Cuy chactado : cochon d’inde, frit sous une lourde pierre plate (ce n’est pas pour les âmes sensibles !), plat typique d’Arequipa.

La cuisine péruvienne devient de plus en plus appréciée dans le monde, notamment grâce à Gaston Acurio Jaramillo, un chef péruvien et à présent un ambassadeur de la cuisine péruvienne. Il est propriétaire de 31 restaurants dans le monde qui promeuvent la cuisine péruvienne. Son plus remarquable restaurant est le « Astrid & Gastón » à Lima. Celui-ci est le n°42 dans le classement de S. Pellegrino World’s 50 Best. Promouvoir le Pérou et sa cuisine a fait l’objet d’une très originale campagne publicitaire de la « Marca Perú ».

Trouvez-nous sur

Nous faisons partie de