nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Le Festival de l’Inti Raymi

Le Soleil a fait l’objet d’adoration par les habitants des Andes depuis des temps immémoriaux. Ce culte a probablement atteint son zénith pendant l’Empire Inca, leur système religieux étant basé essentiellement sur l’adoration du soleil.

L’expression "Inti Raymi" provient de la langue Quechua et signifie la "résurrection du soleil". C’était la célébration la plus grande et la plus importante de l’Empire Inca.

L’Inti Raymi était une célébration marquée par une abondance de nourritures et de boissons, pour remercier le soleil pour les dernières récoltes et pour demander la prospérité pour les prochaines.

Un autre aspect de cette célébration incluait une « Reconnaissance de Gratitude » à la déité qui, selon le système de croyances incas, avait permis l’ordre de la vie existante. Elle consistait aussi  honorer la mémoire des premiers Incas qui étaient sous la protection du soleil afin de créer un point focal pour cette civilisation.

Selon certains chroniqueurs, l’Inti Raymi durait approximativement un mois – entre mai et juin -, mais d’autres affirment qu’il durait entre 8 et 9 jours consécutifs sans interruption.  

En outre, l’Inti Raymi n’aurait pas toujours été célébré à Cusco, la célébration aurait pu avoir lieu dans les autres villes de l’Empire, en fonction d’où se trouvait l’Inca.

Divisée par de strictes différences sociales, toute la noblesse devait être présente lors de l’Inti Raymi. Un rigoureux jeûne était imposé trois jours avant le début des célébrations. Avoir des relations sexuelles et allumer un feu faisaient partie des choses interdites.

Après la conquête espagnole, l’Inti Raymi a été interdit par l’Eglise Catholique. Cependant en 1942,  la célébration de l’Inti Raymi est réapparue et fut adoptée par la population ordinaire, se transformant en de populaires festivités péruviennes.

L’Inti Raymi a évolué et ils attirent à présent des centaines de milliers de visiteurs du monde entier. Il se tient chaque année le 24 juin, entre Cusco et le complexe archéologique de Sacsayhuaman.

Find us on

We are part of