nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Puno et la Chandeleur


Durant la plus grande partie de l’année, Puno est une ville du sud du Pérou connue comme le principal point d’accès pour le Lac Titicaca. Mais chaque année en février (le 2 février est le jour principal des célébrations), Puno se transforme en lieu à découvrir pour la Chandeleur, la fête de la Vierge des Chandelles, la sainte de Puno. Cette ville entièrement dédiée au tourisme avec la visite du Lac Titicaca et ses Iles Flottantes se transforme alors complètement pour cette célébration sacrée péruvienne.

Nous avons visité Puno lors de nos vacances en 2013, sans savoir à quoi nous attendre et nous avons été conquis par l’exubérance des festivités. Pendant trois jours, la ville est remplie de danseurs et de musiciens de toute l’Amérique du Sud. Ils célèbrent ce symbole chrétien de la Vierge Marie et on peut admirer un mélange de magnifiques costumes natifs et modernes portés par les danseurs qui paradent dans les rues. De 6h00 jusqu’à tard dans la nuit, les danseurs et les musiciens défilent sans parcours particulier, réalisant de complexes routines ou simplement marchant au rythme de la musique, s’arrêtant parfois pour être pris en photo par un spectateur admiratif.

Imaginez des hommes en costume de l’Altiplano marchant au son de flutes andines suivis par une fanfares avec au moins 8 grosses caisses donnant toutes leurs forces et une grande équipe de cuivres, jouant pour de jolies jeunes femmes en costumes portant des bottes à très hauts talons, suivis par des « caporales », hommes portant de grande bottes couvertes de clochettes dans de brillants costumes en satin.

Des billets sont à vendre pour suivre les défilés dans le stade, mais nous n’y sommes pas allés, le spectacle dans les rues étant largement suffisant. Nous avons suivi la musique, nous arrêtant à l’occasion et testant la nourriture proposée dans la rue, prenant des photos avec les autres visiteurs, buvant une bière quand nous avions soif ou achetant des pétales de fleurs pour les jeter sur les danseurs pendant la nuit.

La deuxième journée, de nombreuses rues étaient décorées avec des dessins réalisés en sable à même le sol. Le soir, une grandiose procession solennelle a eu lieu transportant la statue de la Vierge de l’église principale pour aller ensuite dans les rues de la ville.
Si vous pensez y aller, soyez conscients des choses suivantes : Puno est froid et pluvieux en février et vous devez vous habiller en conséquence ; le 2 février est la journée la plus intéressante, préparez-vous à vous lever tôt et à vous coucher très tard, même si cela reste bien sûr votre choix ; il n’y a pas de programme publié des festivités, préparez-vous à suivre le flux des événements, à boire, chanter et danser chaque fois que l’opportunité se présente.
Combinez cela avec la visite des Iles d’Uros et vous aurez réellement une expérience unique.

Ellen Ellen

Find us on

We are part of